LAM - Les Afriques dans le monde

David AMBROSETTI

Onglets principaux

d.ambrosetti@sciencespobordeaux.fr

 

David Ambrosetti est politiste, chargé de recherche au CNRS

Thèmes de recherche , terrains

 Relations internationales, les organisations internationales et l’Afrique subsaharienne.
 Sociologie politique des pratiques diplomatiques dans le domaine de la paix et la sécurité sur le continent africain : Le Conseil de sécurité de l’ONU et la naissance de la Cour pénale internationale, la France et l'ONU dans le conflit et le génocide au Rwanda, l'ONU dans le conflit en Sierra Leone, les opérations de paix de l'Union africaine, l'ONU et l'Union africaine au Soudan avant la sécession du Soudan du Sud, les armées africaines dans le maintien de la paix (cas du Burundi en Somalie), le financement des opérations africaines.
 Recherches en cours sur les relations de l’Ethiopie avec les bailleurs et investisseurs étrangers en matière de réformes macro-économiques.

Principales publications

Livres d’auteur

 La France au Rwanda. Un discours de légitimation morale, Paris, Karthala, 2001.
 Normes et rivalités diplomatiques à l'ONU. Le Conseil de sécurité en audience , Bruxelles, Peter Lang, 2009. 349 pages

Co-direction d’ouvrages collectifs

 David Ambrosetti, Jean-Renaud Boisserie, Deresse Ayenachew et Thomas Guindeuil (dir.), Climatic and Environmental Challenges: Learning from the Horn of Africa, Addis-Abeba, CFEE / OpenEdition Books, 2016. Accessible sur : http://books.openedition.org/cfee/101

Direction et co-direction de numéros spéciaux de revues scientifiques

 « African Contributions to Peace Operations: Insights from the Military », Journal of Eastern African Studies, vol. 12, n°1, 2018, p. 102-192, avec Nina Wilén et Jean-Nicholas Bach.
 « Sud-Soudan : conquérir l'indépendance, négocier l'État », Politique africaine , n° 122, juin 2011. Introduction au dossier : « Le Sud-Soudan en paix ? Sociologie politique d'une promesse d'indépendance », p. 5-20.
 « Crises et organisations internationales », Cultures & Conflits , n° 75, hiver 2009, avec Yves Buchet de Neuilly. Introduction au dossier : « Les organisations internationales au cœur des crises. Configurations empiriques et jeux d'acteurs », p. 7-14.

Articles dans des revues à comité de lecture

 « The Burundian Army’s Trajectory to Professionalisation and Depoliticisation, and Back Again », avec Nina Wilén et Gérard Birantamije, Journal of Eastern African Studies, vol. 12, n°1, 2018.
 « Sending Peacekeepers Abroad, Sharing Power at home: Burundi in Somalia », avec Nina Wilén et Gérard Birantamije, Journal of Eastern African Studies, vol. 9, n° 2, 2015, p. 1-19.
 « The Diplomatic Lead in the United Nations Security Council and Local Actors' Violence: The Changing Terms of a Social Position », African Security, vol. 5, n° 2, 2012, p. 63-87.
 « Autour d'un livre : Mark Duffield, Development, Security and Unending War : Governing the World of Peoples, Cambridge, Polity, 2007, 280 pages », avec David Chandler, Vincent Foucher et Mark Duffield”, Politique africaine, n° 125, 2012, p. 215-232.
 « Beyond the “Norm Entrepreneur” Model: Rwanda, Darfur, and Social Sanction among UN Diplomats », Global Society , vol. 24, n° 2, 2010, p. 151-171.
 « ‘Décide de demeurer saisi de la question'. La mobilisation du Conseil de sécurité de l'ONU face aux crises », Cultures & Conflits , n° 75, hiver 2009, p. 99-122.
 « Urgences et normalités de gestionnaires face aux violences ‘des autres' : l'ONU et le Soudan », Actes de la recherche en sciences sociales , n° 174, septembre 2008, p. 81-99.
 « Human Security as Political Resource: A Response to David Chandler’s ‘Human Security: The Dog that didn’t Bark’  », Security Dialogue, vol. 39, n° 4, 2008, p. 439-444.
 « Contre l'opposition ‘intérêts versus normes' : rivalités interétatiques et relations de clientèle sous un prisme constructiviste », Études internationales , vol.37, n°4, décembre 2006, p. 525-546.
 « L'humanitaire comme norme du discours au Conseil de sécurité : une pratique légitimatrice socialement sanctionnée », Cultures & Conflits, n° 60, 4/2005, p. 39-62.
 « S'opposer aux États-Unis au Conseil de sécurité : l'argumentation contre la puissance dans les négociations multilatérales », Études internationales , vol. 35, n° 3, septembre 2004, p. 469-494.

Articles dans d’autres revues  

  « L’Éthiopie : une volonté de fer aujourd’hui saisie par le doute », Questions internationales, n° 90, mars-avril 2018, p. 78-85.
  « Les enjeux du leadership au Conseil de sécurité : responsabiliser ou contrôler les opérations de paix de l’ONU ?”, avec Mélanie Cathelin, Revue internationale et stratégique, n° 68, 2008, p. 69-79.
  « Les opérations de paix de l'ONU face au risque d'un discrédit irrémédiable : la faiblesse et la sélectivité », Studia Diplomatica, vol. 59, n°2, 2006, p. 123-13.

Chapitres d’ouvrages

  « African States, Climate Change and the COP21. Interview with Dr. Wilfran Moufouma-Okia », in David Ambrosetti, Jean-Renaud Boisserie, Deresse Ayenachew, Thomas Guindeuil (dir.), Climatic and Environmental Challenges: Learning from the Horn of Africa, Addis-Abeba, CFEE / OpenEdition Books, 2016. Accessible sur : http://books.openedition.org/cfee/440
  « Légitimation et crise de légitimité en politique internationale. Un pavé dans la mare des constructivistes », in Myriam Aït-Aoudia, Antoine Roger (dir.), La logique du désordre. Relire la sociologie de Michel Dobry, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, p. 237-260.
  « Whose Money Funds African Peace Operations? Negotiating Influence and Autonomy with External Partners », avec Romain Esmenjaud, in Marco Wyss et Thierry Tardy (dir.), Peacekeeping in Africa: The Evolving Security Architecture, Routledge, 2014, p. 73-89.

  « Le financement des opérations de paix africaines : quatre types d’arrangements et leurs enjeux politiques », avec Romain Esmenjaud, in Matthieu Fau-Nougaret et Luc Marius Ibriga (dir.), L’Architecture de paix et de sécurité en Afrique. Bilan et perspectives, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 135-154.
  « Les négociations diplomatiques au Conseil de sécurité », in Franck Petiteville et Delphine Placidi-Frot (dir.), Les négociations internationales, Paris, Sciences Po Presses, 2013, p. 231-255.
  « Résolution 929 (1994) : Situation concernant le Rwanda (opération multinationale) », in Mélanie Albaret, Emmanuel Decaux, Nicolas Lemay-Hébert et Delphine Placidi-Frot (dir.), Les grandes résolutions du Conseil de Sécurité, Paris, Dalloz, 2012, p. 191-201.

Expertise et valorisation

  « Agents de l’État et acteurs humanitaires : enjeux d’une interdépendance négociée. Étude de cas à Gambella », avec Alice Corbet, Mehdi Labzaé et Gabrielle Bayle, Fonds Croix Rouge française, Les Papiers du Fonds, n° 8, février 2017, 26 p.
  « Is Burundi still a credible peacekeeper? », avec Nina Wilén et Gérard Birantamije, Washington Post Monkey Cage blog, 25 mai 2015, http://www.washingtonpost.com/blogs/monkey-cage/wp/2015/05/23/is-burundi-still-a-credible-peacekeeper/
  « Les deux Soudans (Nord et Sud) à l’épreuve de l’indépendance : évolution des systèmes de pouvoir à Khartoum et à Djouba, et interactions avec la communauté internationale », avec Agnès de Geoffroy, Einas Ahmed et Lotje de Vries, Ministère de la défense - Délégation aux Affaires stratégiques, juin 2012.
  « Les effets de l’action internationale sur les crises en Afrique », avec Mélanie Cathelin et Pierre Anouilh, Ministère de la défense - Délégation aux Affaires stratégiques, novembre 2010.
  « Ces autres experts en communication : combattants et diplomates dans les conflits ‘lointains’ (en Afrique subsaharienne) », Centre d'Études internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM), août 2010.
  « La politique internationale, l'humanitaire et le maintien de la paix. Normes diplomatiques et récits légitimateurs à l'ONU », Grotius , septembre 2009.
  « Le Darfour, vu de l'ONU : la difficile prévention des violences de masse en pratique », Human Security Bulletin (University of British Columbia, Vancouver), vol. 5, n° 3, août 2007.

Responsabilités scientifiques, éditoriales et administratives

  Directeur du Centre français des études éthiopiennes (Cfee, USR 3137 du CNRS et IFRE 23 du MEAE) à Addis-Abeba, en détachement au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (2014-2018).
  Revue Annales d’Éthiopie : directeur des publications (2014-2018, trois volumes publiés, vol. 29,30 et 31).
  Responsable de collection « Corne de l’Afrique contemporaine », Cfee / OpenEdition Books (2014-2018, six volumes publiés, dont deux ouvrages originaux et quatre rééditions numériques, https://books.openedition.org/cfee/92).
  Direction de la collection du Cfee « Ethiopian City Guide », 1 volume publié (Addis Ababa Old Piazza, de Dominique Harre, 2018).
  Revue Politique africaine : co-rédacteur en chef avec Didier Péclard (2013-2014, quatre volumes publiés, vol. 131, 132, 133, 134) ; membre du comité de rédaction (2009-2015) ; membre de l’Association des chercheurs de Politique africaine depuis 2006, trésorier de l’ACPA (2008-2013).
  Revue Cultures & Conflits : membre de l’équipe éditoriale (2006-2014).
  Collaborateur scientifique du Réseau d’études en politique internationale (REPI), Université libre de Bruxelles (2006-2014).
  Membre (nommé) du Conseil scientifique de l’Institut national des SHS du CNRS (2019-).
  Membre du Conseil scientifique du GIS « études africaines » du CNRS (2018-).
  Membre (nommé) du Comité National de la Recherche scientifique du CNRS, section 40 (2012-2014).
  Membre (nommé) de la section 04 (science politique) du Conseil national des Universités (2010-2011).
  Membre de l’AFSP.

Direction de programmes scientifiques collectifs

  Montage et animation scientifique et administrative de deux programmes de recherche du Cfee à Addis-Abeba : « Paix et sécurité : conflits dans la Corne, opérations de paix, organisations internationales » et « Les migrations de/dans la Corne de l’Afrique », donnant lieu chacun à l’organisation d’un colloque et la publication de dossiers spéciaux de revues scientifiques (2014-2018).
  Montage et direction administrative du projet du Cfee « Agents de l’État et acteurs humanitaires : enjeux d’une interdépendance négociée. Étude de cas à Gambella » financé par le Fonds Croix-Rouge française (2015-2016, 17 000 €).
  Coordination du programme de recherche de l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP, U. de Nanterre) sur « les professionnels internationaux de la paix. Sociologie et histoire d'une ingénierie transnationale » (IRENE), avec Sandrine Lefranc et Guillaume Mouralis, financé par l’Agence nationale de la recherche (quinze chercheurs associés, 143 000 €).
  Coordination du programme de recherche de LAM sur « Les Organisations Internationales en Afrique : sociologie politique localisée du gouvernement international de l’Afrique » (GOVINTAF), avec Marie-Emmanuelle Pommerolle et Jean-Hervé Jézéquel, financé par le Conseil régional d’Aquitaine (dix chercheurs associés, 49 000 €).

Enseignement

  Chargé de cours sur la politique internationale dans différentes universités, de 2008 à 2014 (Paris Ouest, Paris I Panthéon-Sorbonne, Université libre de Bruxelles), niveau Master 1 et 2 (250h au total). Encadrement de mémoires de master 1 et master 2.
  Depuis nov. 2018, préparation d’un cours sur les acteurs africains dans la politique internationale à Sciences Po Bordeaux, 3e année. Encadrement de deux mémoires de 3e année et d’un mémoire de master 2.

 

  Lien vers les publications dans HAL-SHS