Bénédicte THIBAUD - Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Annuaire chercheurs et enseignants Pierre Blanc

Pierre Blanc Après avoir débuté par un travail sur la géopolitique de Chypre en tant que champ de confrontations multi-échelles, mes recherches se sont élargies au Moyen-Orient où je m »intéresse aux rivalités de pouvoir, à leurs déterminants, aux acteurs impliqués et aux implications territoriales de la conflictualité.

, j’ai notamment écrit Moyen-Orient : des idées reçues sur une région fracturée, Le Cavalier Bleu ; Israël face à Israël, Promesses et dérives d’une utopie.

Autrement (2018), L’invention tragique du Moyen-Orient, Paris, Autrement (2017), un Atlas du Moyen-Orient, aux racines de la violence, Autrement, 2016) Violence et politique au Moyen-Orient, Paris, Presses de sciences po, 2014 et l’Atlas des Palestiniens, Autrement, troisième réédition)

Sur ce sujet

Photo de Bénédicte THIBAUD

Bénédicte THIBAUD

Professeure en géographie Université Bordeaux MontaigneEnvironnement, Développement — Mali, Madagascar, Tanzanie, Océan indien

Biographie

Fonction depuis septembre 2013 :

  • Professeur des universités en géographie à l’université Bordeaux Montaigne, 23 section du CNU
  • Direction du Master Interdisciplinaire sur les Dynamiques Africaines (MIDAF), univ. Bordeaux Montaigne

Domaines et terrains de recherche

  • Dynamiques environnementales et vulnérabilité
  • Ressources et conflits (eau, foncier, forêts)
  • Territoires ruraux et mondialisation (liens villes-campagnes)
  • Aires protégées et réfugiés de la conservation
  • Afrique et  S-W océan Indien, Mali, Tanzanie, Madagascar

Titres universitaires

  • 2012 –  Habilitation à Diriger des Recherches en géographie (HDR), Univ. Paris I, sous la dir. de Jean-Louis Chaleard, « Espaces ruraux dans la mondialisation. Rapports à la ressource et dynamiques de mises en valeur dans le Sahel malien et le Sud-ouest malgache ».
    Jury formé par messieurs : Jean-Paul Amar (Pr., Univ. Paris IV), Patrick Caron (Dr Scientifique, CIRAD, Montpellier), Jean-Louis Chaleard (Pr. Univ. Paris I), Yacouba Coulibaly (Agroéconomiste, Dr. Nyéta Conseils, Niono, Mali), Frédéric Landy (Pr., Univ. Paris X) et Hervé Rakoto Ramiarantsoa (Pr., Univ. Bdx 3).
  • 1997 –  Doctorat de géographie, Univ. Bordeaux III « Dynamiques actuelles des sociétés et des écosystèmes dans la boucle du Niger au Mali », sous la dir. de Georges Rossi, PR, Univ. Bordeaux 3. Mention très honorable avec félicitations du jury.
  • 1993 – DEA de Géographie des Espaces Tropicaux, Université Michel de Montaigne, Bordeaux III, sous la dir. de Georges Rossi, PR, Univ. Bordeaux 3 et de Joëlle  Smadja, DR. C.N.R.S. « Sociétés et dynamiques des versants dans l’Himalaya népalais ». Mention Très Bien.
  • 1992 –  Agrégation externe de Géographie (rang 13). Académie de Bordeaux.
  • 1991 –  CAPES d’Histoire – Géographie. Académie Bordeaux.
  • 1990 –  DESS Aménagement – Centre d’études supérieures en aménagement  (CESA), Univ. de Tours.
  • 1987 –  Maîtrise de géographie physique, Université de Poitiers.

Parcours professionnel

  • 1997- 2013 : Maître de conférences en géographie  Univ. Poitiers.
  • 1995-1997 : ATER univ. de Poitiers.
  • 1993-1994 : Détachée auprès du Ministère des Affaires étrangères (M.A.E.) au Mali. Cadre décentralisation, responsable du volet « Gestion des ressources et appui aux collectivités locales en Vème région ».
  • 1992-1993 : Professeur agrégé au lycée de Stains (93).
  • 1991-1992 : Professeur certifié au lycée de Pauillac (33).
  • 1989-1990 : Chargé d’étude – Syndicat intercommunal pour le développement économique de la ville de Lorient (SIDEL). Participation au réaménagement du schéma directeur de la ville de Lorient.

Recherche et valorisation

  • 2011-2004 : Membre élue du bureau du Comité National Français de la Géographie (CNFG)
  • Depuis 2009 : Secrétaire de la Commission des Espaces Tropicaux du CNFG
  • Depuis 2010 : Membre Comité d’Expertise AERES, laboratoire de recherche
    – Membre Comité d’Expertise ANR, Programme de recherche
    – Membre Comité d’Expertise AIRD-IRD, Programme de recherche
  • 2011 – Rapport d’expertise pour le Conseil Scientifique de l’université de Paris I Panthéon Sorbonne
    – Membre du Comité de lecture de la revue Echogéo.
    – Membre du Comité de rédaction de la revue Les Cahiers d’Outre Mer et du B.A.G.F.
    – Relecteur revue Sécheresse (Eds. John Libbey), revue Vertigo (Sces. de l’env. Montréal) et Revue Tiers Monde
    – Membre des Sociétés de Géographie de Paris depuis 1998 et de Rochefort/Mer depuis 2010.
    – Membre de l’Association de Géographes Français, élue au Conseil depuis mai 2012, vice-présidente.

Encadrement doctoral depuis septembre 2013 à l’université de Bordeaux Montaigne

  • NGOUMOU MBARGA  Hubert : « L’action collective locale et la gestion des forêts communautaires. Cas des communautés rurales de Djoum,  sud Cameroun ». Thèse soutenue le 02 avril 2014-09-01
  • EBELA Philomène Amélie : « Les cultures vivrières, de la subsistance à la commercialisation : stratégies de lutte contre la pauvreté dans le sud Cameroun. Département de Mvila »
  • HASSANE GANDA Ismaël : « Changements climatiques et stratégies paysannes en milieu semi-aride. Région de Niamey, Niger ». Thèse en co-tutelle internationale avec l’université de Niamey, PR  BONTIANTI Abdou.
  • MORELLE Thibaut : « Environnement et développement rural dans les sociétés post-conflits : étude comparée  Burundi /  République Démocratique du Congo (sud Kivu) »

Participation à jurys de thèses depuis  2013

  • DIOUF NDIAYE Awa « Les femmes et le développement local au Sénégal. Le rôle des associations féminines dans le bassin arachidier. L’exemple de Diourbel. »
    Thèse soutenue à Bordeaux Montaigne le 2 juillet 2013, sous la direction de Serge MORIN, Professeur émérite à l’université Bordeaux Montaigne
  • LAMAH Daniel « L’insertion de la caféiculture dans les structures de production agricoles  en Guinée forestière »Thèse soutenue à l’université Toulouse 2 Le Mirail le 25 septembre 2013, ss la direction des professeurs B. Charlery de la Masselière et L. Uwizeyimana
  • FAYE DIOUF Ibrahima « Système mixte agriculture irriguée et élevage transhumant : l’enjeu autour de l’accès aux ressources foncières dans la moyenne vallée du fleuve Sénégal »
    Thèse soutenue à l’université Toulouse 2 Le Mirail, le 26 septembre 2013, ss la direction du professeur  B. Charlery de la Masselière
  • MABETTY TOURE «  Les rapports de genre dans la filière Guinée en Haute-Guinée ». Thèse soutenue à l’université Toulouse 2 Le Mirail, le 25 octobre 2013, sous la direction du professeur L . Uwizeyimana.
  • ADAMCZEWSKI Amandine «  Qui prendra ma terre ? L’Office du Niger, des investissements internationaux aux arrangements fonciers ». Thèse soutenue à l’université Montpellier III, le 31 mars 2014, ss la direction de J.-Ph. Tonneau, DR CIRAD

Contrats de recherche

1997-2000 Programme CORUS portant sur l’impact des périmètres irrigués de la zone Office du Niger  sur les marges sèches. Télédetection UMR PRODIG/Univ.Bamako/Univ.Paris1/ParisIV
Resp. M.F. Courel
Publications  revues à CL
Animation /communications séminaires UMR PRODIG/EA ICOTEMParticipation ouvrage « Environnement et mobilités géographiques » publication PRODIG
2001-2003 A. C. I. Réseau des MSHS, Appel d’offres FNS (CNRS) « Les terroirs malgaches revisités dans le contexte de la mondialisation »

 

Programme interdisciplinaire et associant chercheurs et doctorants de différentes institutions : EHESS/IRD /Univ. malgaches et françaises FOFIFA et CNRE
Resp. Hervé Rakoto Ramiarantsoa
Publications revues à CL
Chapitres d’ouvrage « Inégalités et spatialités dans l’Océan indien » Harmattan
Animation/communications  séminaires dans les laboratoires de recherche
2005-2007 ACI de l’univ. Poitiers « Les nouvelles mutations du monde rural »

 

Univ. Poitiers (laboratoire EA RURALITES)
Resp. Yves Jean et Hervé Rakoto Ramiarantsoa
Organisation colloque international, Publications dans revues à CL.. Ouvrage « Ruralités Nords – Suds » Harmattan, coordinnation : H. Rakoto/B. Thibaud/D. Peyrusaubes.
2005-2007 ACI MSHS Poitiers

«Systèmes de production et durabilité : approche comparée Mali, Madagascar, Ouganda »

Partenaires au Nord : MSHS, laboratoires de recherche, CEREGE –IAE/EHESS

Partenaires Sud : URDOC/Office du Niger Mali, FOFIFA-CNRE Madagascar. Resp. Hervé Rakoto Ramiarantsoa.

Organisation atelier (Mali) : Bénédicte Thibaud

Organisation colloque international : Bénédicte Thibaud et Alain François

Ouvrage « Systèmes de production et durabilités dans les pays du Sud » Karthala, coordination : B. Thibaud et A. François.

2008-2009 ACI MSHS Poitiers « Les ressources dans les pays du Sud : pratiques et enjeux de développement »

 

Partenaires au Nord : MSHS, RURALITES

Partenaires au Sud : URDOC/Office du Niger Mali, FOFIFA-CNRE Madagascar

Resp : Bénédicte Thibaud et Alain François.

Publications dans revues à CL

Organisations de Journées d’Etudes et animation de séminaires dans les laboratoires de recherche : PRODIG, RURALITES, EHESS

2012-2016 RURBAN Africa (African Rural-City Connections)

Programme international. Financement européen

 

Equipe française (Toulouse « Dynamiques rurales/ Bordeaux « LAM »/ Clermont Ferrand « CERAMAC/ Paris 1 « PRODIG »), coordonnée par Bernard Charlery de la Masselière (Univ. Toulouse 2 Jean-Jaurès) Ateliers / Méthodologie, Copenhague (DK) juillet 2013. Communication colloque international Lisbonne (juin 2013) « New urban linkages in a multipolar Africa »

Mission terrain  2013-2014 (Tanzanie)

2007-2013 CPER«Patrimoines et territoires »

Financement région PC

Univ. Poitiers Région Poitou-Charentes

MSHS Poitiers/ RURALITES/GERHICO (hist) Resp. J. Peret, PR, historien

Création site en ligne, Organisations Journées d’Etudes sur paysages/Marais poitevin, estuaire de la Gironde…

Atlas des paysages

2012- 2017 Programme RISKS /île d’Oléron Univ. La Rochelle/Région PC/UMR LIENSS
Resp. V. Duvat-Magnan, PR
Caractérisation des espaces-ressources vulnérables à la submersion


Contact

    Je m’intéresse aussi à la dimension agraire de la conflictualité régionale. Cette dimension n’est évidemment pas neutre en termes de sécurité alimentaire (et donc de souveraineté et de stabilité), de couverture spatiale et de contrôle du territoire, de revendications territoriales et d’horogenèse (création de frontières), de mobilisations sociales, de disputes foncières et hydrauliques qui sont toutes des questions éminemment géopolitiques. Sur ce volet, j’ai notamment publié Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Presses de sciences po, 2012. Dans un souci d’élargissement comparatiste, j’ai fait paraître en 2018 un ouvrage sur la terre comme facteur essentiel dans l’histoire politique mondiale contemporaine : Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de Sciences po. Une nouvelle édition est prévue en 2020Sciences Po Bordeaux : cours en master : Géopolitique du monde arabe et du Moyen-Orient (18h); Géopolitique des ressources (18h); Géopolitique de l’eau (9h); Géopolitique de l’agriculture (9h)

    Bordeaux sciences agro : Géopolitique du monde contemporain  (52h), Géopolitique de l’Europe (12h) ; Géopolitique de l’agriculture (12 h)

    De septembre 2005 à juin 2013 : enseignant-chercheur au Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) : Méditerranée et du Moyen-Orient ; Géopolitique de l’eau. Depuis 2013, intervenant dans les instituts agronomiquesProfesseur de

    Situation professionnelle de Pierre Blanc

    Professeur de géopolitique à Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux, chercheur au LAM (sciences po/CNRS)

    Consultant auprès du CIHEAM (centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes).

    Rédacteur en chef de la revue Confluences Méditerranée (revue universitaire sur la Méditerranée et le Proche-Orient)

    Membre de l’Iremmo (Institut de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient) ; directeur de collection « La bibliothèque de l’Iremmo »

    Je m’intéresse aussi à la dimension agraire de la conflictualité régionale. Cette dimension n’est évidemment pas neutre en termes de sécurité alimentaire (et donc de souveraineté et de stabilité), de couverture spatiale et de contrôle du territoire, de revendications territoriales et d’horogenèse (création de frontières), de mobilisations sociales, de disputes foncières et hydrauliques qui sont toutes des questions éminemment géopolitiques. Sur ce volet, j’ai notamment publié Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Presses de sciences po, 2012. Dans un souci d’élargissement comparatiste, j’ai fait paraître en 2018 un ouvrage sur la terre comme facteur essentiel dans l’histoire politique mondiale contemporaine : Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de Sciences po. Une nouvelle édition est prévue en 2020