Etienne SMITH - Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s

Annuaire chercheurs et enseignants Pierre Blanc

Pierre Blanc Après avoir débuté par un travail sur la géopolitique de Chypre en tant que champ de confrontations multi-échelles, mes recherches se sont élargies au Moyen-Orient où je m »intéresse aux rivalités de pouvoir, à leurs déterminants, aux acteurs impliqués et aux implications territoriales de la conflictualité.

, j’ai notamment écrit Moyen-Orient : des idées reçues sur une région fracturée, Le Cavalier Bleu ; Israël face à Israël, Promesses et dérives d’une utopie.

Autrement (2018), L’invention tragique du Moyen-Orient, Paris, Autrement (2017), un Atlas du Moyen-Orient, aux racines de la violence, Autrement, 2016) Violence et politique au Moyen-Orient, Paris, Presses de sciences po, 2014 et l’Atlas des Palestiniens, Autrement, troisième réédition)

Sur ce sujet

Photo de Etienne SMITH

Etienne SMITH

Maître de conférences en science politique Sciences Po BordeauxVote des diasporas, transnationalisme politique, citoyenneté à distance, élections, démocratisation — Afrique de l’Ouest/Sénégal – Histoire intellectuelle, histoire coloniale — ex-AOF

Biographie

Thèmes de recherche

  • Vote des diasporas, transnationalisme politique, citoyenneté à distance, élections, démocratisation (Afrique de l’Ouest/Sénégal/France)
  • Histoire intellectuelle, histoire coloniale (ex-AOF)

Titres universitaires et expériences professionnelles

  • 01/2018 – 05/2018 : Visiting Assistant Professor, Ashoka University, Haryana (Inde)
  • 01/2015 – 12/2017 : Enseignant-chercheur, Chaire d’Etudes Africaines Comparées, Ecole de Gouvernance et d’Economie (EGE), Rabat (Maroc)
  • 01/2013 – 12/2014 : Directeur adjoint, Programme Europe-Afrique (1er cycle) et Chargé de mission Afrique subsaharienne, Direction des Affaires Internationales et des Echanges, Sciences Po Paris.
  • 09/2012 – 12/2012: Adjunct Assistant Professor of International Affairs, School of International and Public Affairs (SIPA), Columbia University
  • 09/2010 – 09/2012: Chercheur postdoctorant, Committee on Global Thought, Columbia University
  • 2010 : Thèse de doctorat de science politique (CERI – Sciences Po Paris), « Des arts de faire société : parentés à plaisanteries et constructions identitaires en Afrique de l’Ouest (Sénégal) ».
  • 09/2007- 09/2009 : A.T.E.R. en Science Politique, Sciences Po Paris

Enseignements actuels (Sciences Po Bordeaux)

  • Cours magistral « Politics in African and emerging countries » (4A, GAP-CID-GR)
  • Cours magistral «Sociologie politique approfondie » (4A, GAP-SPSC)
  • Séminaire « Migrations internationales » (5A, GAP)
  • Tutorat recherche (5A, certificat recherche)
  • Conférence de méthode en études politiques (1A), Conférence de méthode Culture générale (4A, CID)

Enseignements passés

  • 2018 (Ashoka University) : Comparative Politics (1A-2A-3A), African Politics (2A)
  • 2015-2017 (Chaires d’Etudes Africaines Comparées, Rabat) : Questionner les changements politiques : trajectoires comparées Afrique subsaharienne et Amérique Latine (4A, avec Pierre-Louis Mayaux), Sociétés et régimes politiques en Afrique (4A), Histoire des Afriques (cours magistral, 2A), Traces de l’Etat, (séminaire 4A)
  • 2013-2014 (Sciences Po Paris) : Global African Studies Seminar  (séminaire 4A-5A avec l’Institute of African Studies de Columbia University) ; Pouvoirs et identités en Afrique (cours magistral 2A) ; Trajectories of African states  et The politics of identity in Africa (séminaires 4A, Ecole d’Affaires Internationales, PSIA), The Anthropology of Politics in Africa (cours magistral 2A) ; Decentering Views: comparing India and Africa (cours d’ouverture 2A, avec Malvika Maheshwari)
  • 2010-2012 (Columbia University): Democracy, Citizenship and Leadership in Africa (séminaire 4A, School of International and Public Affairs, SIPA), The politics of identity in Africa (séminaire 4A, Middle Eastern, South Asian and African Studies Department MESAAS)
  • 2005-2009 (Sciences Po Paris): African Politics and Societies (cours d’ouverture, 1A, avec HélèneThiollet et Mathieu-Noé Kossi), Enjeux Politiques (conférence de méthode 1A, campus de Paris et camps ibéro-américain de Poitiers), Sociologie politique: le pouvoir politique du niveau local au niveau européen (conférence de méthode 1A).

Responsabilités scientifiques

  • Membre du comité de rédaction de Politique Africaine (depuis 2015)
  • Membre du comité de rédaction d’Afrique Contemporaine (2014-2017)
  • Chercheur associé au CERI, Sciences Po Paris (03/2015 – 03/2019)
  • Évaluation externe d’articles pour Comparative Politics (1), Critique Internationale (4), Raisons Politiques (2), Participations (1), Cultures et Conflits (1), Journal of Modern African Studies (1), Cahiers d’études Africaines (2), Africa (1), African Affairs (1), Outre-Mers. Revue d’histoire (1), Canadian Journal of African Studies (1), Etudes littéraires africaines (1), The Journal of African History (1).

Diffusion de la recherche (sélection)

Presse écrite

  • « Idées reçues sur l’école coloniale », AOC, 14 mars 2019 (avec Céline Labrune-Badiane).
  • « Présidentielle au Sénégal : les faux-semblants d’une ‘démocratie modèle’ », The Conversation, 4 mars 2019.
  • Notices biographiques « Abdoulaye Sadji », « Emile Badiane », « Mariama Ba », «Boubou Hama»,  Maitron Afrique, en ligne, janvier 2019 (avec Céline Labrune-Badiane).
  • « L’histoire d’un engagement, celui des instituteurs d’Afrique de l’Ouest », France Info : Afrique, 2 juillet 2018 (avec Céline-Labrune Badiane).
  • « Les instituteurs d’Afrique de l’Ouest, défricheurs de savoirs », The Conversation, 27 juin 2018 (avec Céline Labrune-Badiane).
  • « Idée reçue n°8 : le rôle des migrants dans les élections », Blog du LMI Movida (Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne), IRD, 21 novembre 2017.
  • « L’armée française et l’Afrique (1830-2017) », Libération (Blog Africa 4), 13 juillet 2017.
  • Notice biographique « Abdou Diouf », Maitron Afrique, en ligne, octobre 2016.
  • « Aux urnes, les diasporas ! », Libération (série Good Morning Africa), 31 mars 2016 (avec Thibaut Jaulin).
  • « L’indépendance de l’Afrique au cinéma : Africa Addio », Libération (Blog Africa 4), 20 février 2015 (avec Marie-Aude Fouéré).
  • « Senegal’s resilient democracy», Project Syndicate, 16 avril 2012 (avec Alfred Stepan).
  • « Senegal: transcending the democratic crisis [Africa’s imperiled democracy] », Project Syndicate, 14 février 2012 (avec Alfred Stepan).
  • « Rwanda: les juges n’écrivent pas l’histoire », Libération, 18 janvier 2012 (avec Hélène Dumas).
  • « La vérité doit être enfin faite sur l’engagement français au Rwanda », Le Monde, 12 septembre 2011 (avec Hélène Dumas).
  • « Une nouvelle ère dans les relations franco-rwandaises ? », Blog Alternatives Internationales, 3 mars 2010.
  • « Géopolitique de la nostalgie », Libération, 14 août 2007 (avec Emmanuel Viret, Florence Brisset-Foucault et Marie-Emmanuelle Pommerolle).

Radio et télévision

  • Invité « Journal Afrique », TV5 Monde, 31 juillet 2018 (autour de l’ouvrage Les Hussards Noirs de la colonie).
  • « Invité Afrique », Radio France Internationale, 24 juin 2018 (présentation de l’ourage, Les hussards noirs de la colonie. Instituteurs africains et petites patries (1913-1959), avec Céline Labrune-Badiane).
  • « Invité Afrique », Radio France Internationale, 5 juillet 2009 (présentation de l’ouvrage L’Afrique : histoire et défis.

Rapports

  • « Échos de campagne: résilience de la démocratie sénégalaise », dans Dimitri Verdonck & Ali Deberkale (dir.), La situation des droits de l’Homme au Sénégal, Ministère de la Communauté Française & ACP Editions, Bruxelles, 2013, 46-47.

Contact

     


    Publications



    documents

    Je m’intéresse aussi à la dimension agraire de la conflictualité régionale. Cette dimension n’est évidemment pas neutre en termes de sécurité alimentaire (et donc de souveraineté et de stabilité), de couverture spatiale et de contrôle du territoire, de revendications territoriales et d’horogenèse (création de frontières), de mobilisations sociales, de disputes foncières et hydrauliques qui sont toutes des questions éminemment géopolitiques. Sur ce volet, j’ai notamment publié Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Presses de sciences po, 2012. Dans un souci d’élargissement comparatiste, j’ai fait paraître en 2018 un ouvrage sur la terre comme facteur essentiel dans l’histoire politique mondiale contemporaine : Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de Sciences po. Une nouvelle édition est prévue en 2020Sciences Po Bordeaux : cours en master : Géopolitique du monde arabe et du Moyen-Orient (18h); Géopolitique des ressources (18h); Géopolitique de l’eau (9h); Géopolitique de l’agriculture (9h)

    Bordeaux sciences agro : Géopolitique du monde contemporain  (52h), Géopolitique de l’Europe (12h) ; Géopolitique de l’agriculture (12 h)

    De septembre 2005 à juin 2013 : enseignant-chercheur au Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) : Méditerranée et du Moyen-Orient ; Géopolitique de l’eau. Depuis 2013, intervenant dans les instituts agronomiquesProfesseur de

    Situation professionnelle de Pierre Blanc

    Professeur de géopolitique à Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux, chercheur au LAM (sciences po/CNRS)

    Consultant auprès du CIHEAM (centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes).

    Rédacteur en chef de la revue Confluences Méditerranée (revue universitaire sur la Méditerranée et le Proche-Orient)

    Membre de l’Iremmo (Institut de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient) ; directeur de collection « La bibliothèque de l’Iremmo »

    Je m’intéresse aussi à la dimension agraire de la conflictualité régionale. Cette dimension n’est évidemment pas neutre en termes de sécurité alimentaire (et donc de souveraineté et de stabilité), de couverture spatiale et de contrôle du territoire, de revendications territoriales et d’horogenèse (création de frontières), de mobilisations sociales, de disputes foncières et hydrauliques qui sont toutes des questions éminemment géopolitiques. Sur ce volet, j’ai notamment publié Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Presses de sciences po, 2012. Dans un souci d’élargissement comparatiste, j’ai fait paraître en 2018 un ouvrage sur la terre comme facteur essentiel dans l’histoire politique mondiale contemporaine : Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de Sciences po. Une nouvelle édition est prévue en 2020