Just-Béranger Bergès MIETTÉ LIKIBI - Doctorant.e.s

Photo de Just-Béranger Bergès MIETTÉ LIKIBI

Just-Béranger Bergès MIETTÉ LIKIBI

Docteur en science politique Partis politique, gouvernance – Gabon, Togo

Biographie

Bergès Mietté a soutenu sa thèse en mars 2021 sur le thème : « Partis dominants africains. Une sociologie historique du PDG au Gabon et du RPT au Togo », sous la direction de D. Darbon et G. Rossatanga-Rignault .

Résumé de la thèse :

Pour comprendre la domination et longévité au pouvoir de certains partis politiques d’Afrique subsaharienne, il faut dépasser les enjeux classiques de labellisation pour se pencher sur leur fonctionnement au concret.
Dans cette perspective, je m’attache à comprendre, dans ce travail et à partir d’une enquête ethnographique menée dans plusieurs localités du Gabon et du Togo, par quels moyens concrets et selon quelles modalités, le Parti démocratique gabonais et le Rassemblement du peuple togolais se constituent historiquement en partis dominants. Comment parviennent-ils à demeurer au pouvoir depuis la fin des années 1960 ?

Pour ce faire, je mobilise le concept de « parti dominant » de Maurice Duverger afin de rendre compte de la primauté de ces deux partis dans l’arène politique nationale. J’adopte également une approche en termes de sociologie historique que j’emprunte notamment à Bernard Pudal et à Yves Deloye afin de mettre en évidence les propriétés sociales des dirigeants de ces deux partis. Parce qu’elle oblige le chercheur à historiciser ses raisonnements et à tenir compte de la main-morte du passé, la sociologie historique permet d’observer les différentes phases de construction et d’institutionnalisation des deux partis. En recourant à cette approche, je montre comment ces partis ont acquis un label partisan, comment ils fonctionnent et financent concrètement leurs activités ainsi que les relations qu’ils entretiennent avec d’autres formations politiques.

S’inscrivant dans le temps long (1960-2020), cette étude montre comment ces partis sont parvenus, progressivement, à verrouiller le champ politique national et à relayer les autres partis au second rang. Malgré cette primauté avérée dans la société, le Parti démocratique gabonais est traversé, régulièrement, par des courants dissidents dus à une carence de démocratie interne et un partage inégal de postes. Ces défections assurent le renouvellement des élites dans l’opposition. Au Rassemblement du peuple togolais, en revanche, l’autoritarisme intra-partisan n’affecte pas la loyauté des cadres envers le parti et son président.

Cursus universitaire

  • Mars 2021 : obtention d’une thèse en science politique, Sciences Po Bordeaux, Les Afriques dans le monde
  • Septembre 2014 : Master en Histoire des sociétés et civilisations africaines. Option Histoire politique, Université Omar Bongo.
  • Juillet 2012 : Licence en Histoire et archéologie, Université Omar Bongo de Libreville

Travaux universitaires

Financements et missions de recherche

  • Mobilité doctorale, DREO (Direction régionale Europe de l’Ouest) de la Francophonie, juillet-octobre 2017
  • Bourse du Gouvernement gabonais, octobre 2015 à septembre 2019
  • Enquêtes ethnographiques au Gabon (Libreville, Nyanga, Haut Ogooué, et Ogooué Lolo), du 21 février au 30 avril 2019 ; du 16 juillet au 17 octobre 2017.
  • Immersion ethnographique au Togo (Lomé, Kpalimé, Sokodé, Kara et Pya), du 13 février au 12 juin 2017
  • Enquête de terrain au Gabon, Mars/avril 2012

Animation de la recherche, activités scientifiques

  • Mars 2018 : Financement et leadership du PDG au Gabon, communication orale, Groupe atelier Partis dominants africaines, Sciences Po Bordeaux.
  • Juillet 2018 : Organisation d’un Panel avec Cyrielle Maingraud-Martinaud aux Rencontres des études africaines en France (REAF). En savoir plus
  • Juillet 2018 : Le « RPT-UNIR » ou la renaissance d’un parti dominant au Togo ? Communication orale, REAF 2018 – Panel « Partis dominants africains », Marseille
  • Mars/juin 2018 : Membre du comité d’organisation Séminaire de recherche, Les Afriques dans le monde.
  • Septembre/janvier 2017 : Membre du comité d’organisation et co-animateur du séminaire du Réseau aquitain des jeunes africanistes (RAJA), Bordeaux
  • Octobre 2017 : Enquêter en situation de crise, communication orale, séminaire de RAJA

Contact