MARCANO SANTIL Juliana

Intitulé de la thèse

« Ce métis qui nous trouble ». Les représentations du Brésil dans l’imaginaire politique angolais : l’empreinte de la colonialité sur le savoir , novembre 2006, mention TRES HONORABLE AVEC FELICITATIONS DU JURY. (Directeur : Dario BATTISTELLA)

Statut de la thèse
Domaine de recherche