« Não somos bandidos ». A vida diária de uma guerrilha de direita: a Renamo na época do Acordo de Incomati (1983-1985) – Michel Cahen

L’ouvrage «Não somos bandidos ». A vida diária de uma guerrilha de direita: a Renamo na época do Acordo de Incomati (1983-1985)», (Lisbonne, Imprensa de Ciências Sociais) de Michel Cahen a paru en décembre 2019.

Le 28 août 1985, le quartier général de la Résistance nationale du Mozambique (Renamo) situé à Casa Banana a été attaqué par les forces zimbabwéennes et mozambicaines. Une partie de ses dossiers avait été saisie. Dans ceux-ci, il y avait la copie manuscrite de milliers de messages radio, échangés entre l’état-major de la guérilla et les groupes locaux. Michel Cahen a pu étudier 3401 de ces messages datés de 1983 à 1985. Cela a fourni des informations sur les aspects les plus variés de la vie quotidienne de cette «guérilla de droite»: déploiements, structure et équipement militaires, hiérarchie, nature et durée des combats, «bataille pour la population» dans les deux camps, recrutements, désertions, victimes, centralisation des marchandises et répression du marché noir au sein de la guérilla, écoles et hôpitaux dans les zones contrôlées par la Renamo, sorcellerie, relations avec les civils et milices (mudjibas), relations sexuelles, psychologie des combattants, etc. C’est la première fois que la Renamo a pu être étudiée sur la base de documents internes.

ante. Donec neque. mattis Donec suscipit in amet, Aliquam dolor Praesent