Un nouveau cycle de séminaire à LAM : « Economie politique des capitalismes : perspectives Nord/Sud »

Présentation

Le capitalisme occupe une place de choix dans l’analyse de l’économie politique. Objet des économistes, il intéresse également les sciences sociales du politique étudiant les relations de pouvoir qui à la fois rendent possibles et résultent de ces rapports économiques spécifiques.

Le séminaire commun aux deux laboratoires de Sciences Po Bordeaux, le CED et le LAM, est consacré à l’actualité des recherches sur les capitalismes contemporains. Pour éclairer cet objet des sciences sociales, il organise le croisement des perspectives disciplinaires, théoriques et méthodologiques (qualitatives, quantitatives, mixtes / transversales) et confronte les diverses manifestations de ces capitalismes de part et d’autre des
frontières entre économies du Nord et celles des pays du Sud.

Nous proposons d’interroger ces dernières dans la pluralité de leurs configurations et inscriptions nationales et leurs interrelations. Il s’agit ici d’étudier empiriquement comment se construisent et se transforment des objets économiques spécifiques
(mécanismes de fixation du prix, structuration d’une chaîne de valeur, mécanisme de régulation, processus de formation d’un nouveau marché, processus de salarisation ou de bureaucratisation, etc.) afin de mieux comprendre l’économie politique des capitalismes aujourd’hui, et l’écheveau de relations simultanément économiques et politiques qui les sous-tendent. Par conséquent, le séminaire accueillera des recherches portant sur les perspectives Nord-Sud les plus diverses. Dans cette perspective, à bien des égards, le continent africain attire aujourd’hui les formes les plus contemporaines du capitalisme (financier) à travers l’intervention de logiques philanthropiques, le positionnement des nouveaux acteurs de la finance (fonds de capital-investissement notamment), les
nouvelles stratégies des firmes multinationales liées à la saturation de certains marchés au Nord, l’intrication entre action publique et capitalisme par l’intermédiaire de l’aide publique au développement, l’accent sur le contrôle des chaînes de valeur, de la qualité ou des normes sociales et environnementales (RSE), etc. Ces développements économiques reconfigurent les rapports entre l’État et les secteurs économiques, transforment les liens entre gouvernants et gouvernés, questionnent les rapports Nord / Sud et nourriront indiscutablement le débat épistémologique, théorique et méthodologique.


La force du séminaire sera ainsi de nourrir un va-et-vient constant entre terrains du Nord et du Sud pour questionner ces aspects empiriques des capitalismes, portant sur des relations concrètes entre acteurs économiques, en incluant ici les diverses organisations régulatrices (nationales et internationales), et toute forme de mobilisation politique pouvant transformer les institutions sociales en présence.


Comités

  • Le comité de coordination : Jean-Philippe Berrou, Andy Smith, Zoé Tinturier, Luc-Yaovi Kouassi et Clémentine Chazal.
  • Le comité scientifique : David Ambrosetti, Jean-Philippe Berrou, Caroline Dufy, Alain Piveteau, Antoine Roger, Alice Sindzingre, Andy Smith, Clémentine Chazal, Mathilde Fois-Duclerc, Ahmed Fouad El Haddad, Faouzi Elmestari, Luc-Yaovi Kouassi, Thibault Joltreau, Charlotte Pelletan et Zoé Tinturier.

Vous aimerez aussi...

ut mattis felis tristique elit. massa mi, at commodo vel, ante. libero