Les micro et petites entreprise de l’informel sénégalais face à la Covid-19

Ce projet traite de manière générale de la capacité des micros et petites entreprises (MPE) informelles du secteur informel urbain en Afrique à faire face aux chocs globaux. Plus particulièrement, il s’agira d’identifier la manière dont les MPE informelles sénégalaises ont été impactées par la crise sanitaire et ses implications (lockdown,…) et d’interroger les leviers de la résilience de ces unités de productions en analysant plus particulièrement le rôle des dispositifs numériques (via téléphone mobile).

La faisabilité du projet repose sur la continuité d’un partenariat engagé et éprouvé de longue date entre LAM et Orange sur les usages professionnels du numérique dans l’informel dakarois et ayant notamment permis la constitution d’un panel d’entreprises suivies depuis 2017 (2 enquêtes déjà réalises avec un partenaire local en 2017 et 2019).

Ce projet début en octobre 2021 et prendra fin en octobre 2022.