Fernando CHINCHILLA - Membres associés

Photo de Fernando CHINCHILLA

Fernando CHINCHILLA

Professeur à l’université de Monterrey (Mexique) Acteurs illégaux ; acteurs transnationaux ; Afrique/Amérique latine et maintien de la paix ; criminalité ; DDR ; État de droit ; police civile ; relations civiles/militaires — Amériques; Afrique sub-saharienne

Biographie

Statut et fonction

  • Professeur au département de sciences sociale, Université de Monterrey, Mexique

Thèmes de recherche, terrains

  • Recherche, maintien, et construction de la paix.
  • Démocratie et démocratisation.
  • Violence politique.
  • Crime organisé.
  • Terrains de recherche en Afrique du sud (2005), Angola (2010), Colombie (2004, 2007, 2010), El Salvador (2004), Équateur (2009-10), Mexique (2012-…) et Mozambique (2005).

Formation à la recherche

  • «  Paix soutenable : rapports de force et affaiblissement des extrémistes en Angola, en Colombie, au Salvador et au Mozambique de 1989 à 1999 ».
    Directrice : Marie-Joëlle Zahar (Graciela Ducatenzeiler, co-directrice).
    Université de Montréal (2007).

Programmes de recherche en cours

  • Livre « L’art du triomphe ». Manuscrit sur le « radicalisme » et la « modération » des guerriers. État actuel : en édition d’entrevues à des ex combattants et des anciens militaires angolais, colombiens, mozambicains, et salvadoriens. Ce livre est le résultat final de ma recherche postdoctorale, qui a été réalisée au LAM sous la supervision de Michel Cahen.
  • Article « Violence as a Public Health Issue: Using Epidemiological Methods to Examine U.S.-Mexico Border Violence ». Manuscrit sur la violence transfrontalière entre le Méxique et les Etats-Unis. État actuel : une version préliminaire du texte est presenté au colloque du Consortium Puentes (Rice University, 25-26 février 2015).  Cet article est le résultat d’une recherche conjointe avec le Professeur Tony Payan, Directeur du Mexico Center du Rice University’s Baker Institute for Public Policy.

Expertise et valorisation

  • Acteurs illégaux ; acteurs transnationaux ; Afrique et maintien de la paix ; Amérique latine et maintien de la paix ; consolidation de la paix ; criminalité ; DDR ; État de droit ; maintien de la paix ; opérations de paix ; police civile ; relations civiles/militaires.
  • Docteur (Ph.D.) en science politique de l’Université de Montréal, chercheur invité (2010-2011) au programme d’études politiques à la Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (FLACSO-Équateur), au Département de science politique de l’Univeridad de los Andes (2007), et chercheur postdoctoral (2010-2011) au centre Les Afriques dans le monde (IEP Bordeaux), son domaine d’expertise porte sur la résolution de conflits (recherche, maintien et construction de la paix ; processus de démocratisation et de pacification) en Amérique Latine et en Afrique.
  • Fernando Chinchilla a aussi été consultant pour l’Institut interaméricain des droits de l’homme (IIDH) et pour la Mission de Bons Offices de l’Organisation des États Américains (OEA) en Colombie et en Équateur (MIB-OEA), et observateur électoral pour l’OEA et l’Union européenne. Pour plus de détails sur ces champs d’expertise, visitez le Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix de l’Université de Montréal.

Contact