Joëlle PALMIERI - Membres associés

Photo de Joëlle PALMIERI

Joëlle PALMIERI

Chercheure en science politique Études de genre. Théorie féministe. Études subalternes. Rapports de domination et colonialité du pouvoir. Sociologie de l’info/com. Sociologie de l’innovation (TIC). Sociologie politique – Afrique, Europe de l’Est
Page personnelle: CV complet

Biographie

Statut et fonctions

  • Chercheuse en science politique associée à l’UMR « Les Afriques dans le monde »
  • Membre du réseau Genre en Action

Thèmes de recherche, terrains

  • Études de genre. Théorie féministe. Études subalternes. Rapports de domination et colonialité du pouvoir. Sociologie de l’information et de la communication. Sociologie de l’innovation par l’appropriation citoyenne des TIC. Sociologie politique de l’Afrique. Masculinismes politiques. Militarisation des sociétés.
  • Afrique. Europe de l’Est.

Formation à la recherche

  • 2011 : Doctorat de Science politique, Université Bordeaux 4, Institut d’études politiques, Les Afriques dans le Monde.
    Titre de la thèse : Genre et société numérique colonialitaire – Effets politiques des usages de l’internet par des organisations de femmes ou féministes en contexte de domination masculine et colonialitaire : les cas de l’Afrique du Sud et du Sénégal – Directeurs de thèse : Mme Marion PAOLETTI, maîtresse de conférences en science politique à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV et M. Michel CAHEN, historien, chercheur CNRS, directeur-adjoint de LAM.

Titres universitaires

  • 2007 : Master Pro 2 Presse et communication économique et sociale à Paris Dauphine et Master Pro 2 Communication des Institutions et des Entreprises à Paris Sorbonne nouvelle.

Programmes de recherche en cours

  • Militarisation des sociétés (Afrique du Sud, Turquie, France, Etats-Unis)
  • Banalisation violences comme nouveau mode de socialisation (Afrique du Sud, Sénégal, Turquie…)
  • Masculinisme politique (Afrique du Sud, …)

Contact

     


    Publications

     



    19 documents

    Articles dans une revue

    • Roland Séférian, Sarah Berthet, Andrew Yool, Julien Palmieri, Laurent Bopp, et al.. Tracking Improvement in Simulated Marine Biogeochemistry Between CMIP5 and CMIP6. Current Climate Change reports, Springer, 2020, ⟨10.1007/s40641-020-00160-0⟩. ⟨hal-02972032⟩
    • Joelle Palmieri. Le masculinisme d'État en renfort du patriarcat. Passerelle, 2018, Féminismes ! Maillons forts du changement social, pp.155--161. ⟨hal-02536067⟩
    • Joelle Palmieri. Croiser néolibéralisme et violence, ou comment interroger la pensée féministe. Passerelle, 2018, Féminismes ! Maillons forts du changement social, pp.20--21. ⟨hal-02536066⟩
    • Joelle Palmieri. Joëlle Palmieri, genre et sciences politiques. Galaxies. Science-fiction, 2018, “Regards sur l’Afrique”, pp.114--116. ⟨hal-02536068⟩
    • Joelle Palmieri. Afrique du Sud : des savoirs en résistance. Revue Afroscopie, 2017, pp.119--133. ⟨hal-02535909⟩
    • M Ayache, J.-C Dutay, P Jean-Baptiste, K Beranger, Thomas Arsouze, et al.. Modelling of the anthropogenic tritium transient and its decay product helium-3 in the Mediterranean Sea using a high-resolution regional model. Ocean Science, European Geosciences Union, 2015, 11, pp.323-342. ⟨10.5194/os-11-323-2015⟩. ⟨hal-01244753⟩
    • Joelle Palmieri. Les femmes non connectées : une identité et des savoirs invisibles. Recherches féministes [revue interdisciplinaire francophone d'études féministes], Québec : GREMF, 2012, 25 (2), pp.173-190. ⟨10.7202/1013529ar⟩. ⟨halshs-00876546⟩

    Communications dans un congrès

    • Joelle Palmieri. Rapports de domination et colonialité du pouvoir. Festival de géopolitique Rencontres de géopolitique critique : l’Afrique et le post-colonial, 2016, Grenoble, France. ⟨hal-02632743⟩
    • Joelle Palmieri. Société numérique colonialitaire : les TIC analysées selon une posture féministe. 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF), Université de Montréal, 2015, Montréal, Canada. ⟨hal-02632744⟩
    • Joelle Palmieri. Technologies : produits du pouvoir et productrices d'impuissance. From Cyborgs to Facebook, Technological Dreams and Feminist Critiques, Oct 2011, Bruxelles, Belgique. pp.108-127. ⟨halshs-00876541⟩

    Ouvrages (y compris édition critique et traduction)

    • Joelle Palmieri. TIC, colonialité, patriarcat: Société mondialisée, occidentalisée, excessive, accélérée... Quels impacts sur la pensée féministe ?. Éditions Langaa, 2016. ⟨halshs-02873449⟩
    • Joelle Palmieri, Dominique Foufelle. Les Pénélopes : un féminisme politique-1996-2004. Joëlle Palmieri et Dominique Foufelle. [en ligne], 108 p., 2013. ⟨halshs-00936293⟩
    • Joelle Palmieri. Les Pénélopes : un féminisme politique-1996-2004. pp.108, 2013. ⟨halshs-01102424⟩

    Chapitres d'ouvrage

    • Joelle Palmieri. Para uma critica feminista da colonialidade digital inspirada pelo contexto africano. Cahen, Michel and Braga, Ruy. Para além do pós(-)colonial, Alameda Editorial, pp.308--327, 2018, 978-85-7939-529-1. ⟨hal-02536086⟩
    • Joelle Palmieri. Mondialisation : néolibérale et colonialitaire. Benoît Awazi Mbambi Kungua. Philosophies africaines, études postcoloniales et mondialisation néolibérale: Variations africaines et diasporiques, L'Harmattan, pp.453-478, 2018, Afroscopies, 978-2-343-13997-5. ⟨hal-02536087⟩

    Autres publications

    • Joelle Palmieri. Simone de Beauvoir, la mémoire des femmes, l’humanisme. 2019, https://lirecrire.hypotheses.org/1688. ⟨halshs-02276432⟩
    • Joelle Palmieri. Le genre institutionnalisé, une machine antipolitique ?. 2018. ⟨halshs-01925469⟩

    Thèses

    • Joelle Palmieri. Genre et société numérique colonialitaire - Effets politiques des usages de l'Internet par des organisations de femmes ou féministes en contexte de domination masculine et colonialitaire : les cas de l'Afrique du Sud et du Sénégal. Science politique. Institut d'études politiques de Bordeaux, 2011. Français. ⟨tel-00709266⟩
    • Joelle Palmieri. Genre et société numérique colonialitaire : effets politiques des usages de l'internet par des organisation de femmes ou féministes en contexte de domination masculine et colonialitaire : les cas de l'Afrique du Sud et du Sénégal. Science politique. Université Montesquieu - Bordeaux IV, 2011. Français. ⟨tel-00881026⟩