Partenariats nationaux et européens

  • Pôle universitaire aquitain

    LAM travaille au tissage de toutes les activités scientifiques menées sur des espaces et sociétés africaines pour établir des collaborations plus efficaces et produire un « site aquitain » significatif sur cette thématique. Le laboratoire ne cesse de renforcer ses liens avec l’UBM et l’Université de Bordeaux par la participation de membres de ces universités au LAM, et par la mise en place de séminaires et de projets de recherche communs.

Un ensemble de chercheurs appartenant à plusieurs équipes travaillant sur les Afriques et notamment du LAM, du GREThA et de l’ISPED, tentent aussi de renforcer la thématique Afriques sur le site bordelais et de repenser les approches disciplinaires / inter disciplinaires par l’élaboration de projets communs : école d’été annuelle, mise en place d’un Grand programme de recherche (GPR) intitulé IPORA (Interdisciplinary Policy-Oriented Research on Africa), et association de formations au sein d’une École universitaire de recherche (post graduate school).
Le laboratoire Les Afriques dans le monde est associé au Département CHANGES porté par l’Université de Bordeaux.

  • Partenariat européen

    AEGIS (Africa-Europe Group for Interdisciplinary Studies) – LAM est un membre significatif et un des membres fondateurs du réseau européen des études africaines. Il s’agit d’un réseau de recherche européen pluridisciplinaire qui rassemble des institutions travaillant sur l’Afrique.

    – GIS (groupement d’intérêt scientifique) – Notre laboratoire a participé activement à la création, par l’INSHS du CNRS, du GIS «Etudes africaines». La vocation de ce réseau est de favoriser les synergies entre unités de recherche, chercheurs et institutions dont l’Afrique est l’objet principal d’étude. LAM est aussi membre du GIS «Histoire et science de la mer» et du GIS «Moyen orient et Monde Musulman» (MoMM) en cohérence avec la définition de son espace de recherche. 

En dehors de ces réseaux, LAM est clairement identifié en Europe comme un des principaux centres de ressources et de compétences sur les Afriques contemporaines. Des coopérations étroites se forment, par exemple avec l’université de Bayreuth autour du projet «European Universities»

elit. id justo Sed accumsan dolor id consectetur