Chloé Ould Aklouche, nouvelle doctorante en science politique

Doctorante en science politique (EDSP2)

Chloé OULD AKLOUCHE commence en septembre 2021 une thèse en science politique (EDSP2) sur le thème : « Innovation punitive et contrôle pénal en Afrique. Saisir l’État par les politiques de travail d’intérêt général au Kenya et en Ouganda ».

Sa thèse sera dirigée par Dominique Darbon et co-dirigée par Frédéric Le Marcis.

La thèse vise à éclairer les conditions de construction d’une institution judiciaire à travers l’étude des dispositifs formels, des pratiques et des usages du TIG en adoptant une démarche comparative entre le Kenya et l’Ouganda. Il s’agira d’analyser la multitude des jeux entre acteurs qui contribuent à façonner les enjeux et la structure des actions publiques nationales ainsi que la production globale des modèles punitifs, leurs transferts et leurs réappropriations sur des substrats nationaux.

Elle a suivi un master « Politique et développement en Afrique et dans les pays du Sud » à Sciences Po Bordeaux en 2018-2020.

Lien vers sa fiche personnelle