Évènements en juin 2024

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journées d’études décoloniales

6 juin / 18h00 7 juin / 20h30

Ces deux journées sont organisées conjointement par Elara Bertho, Michel Cahen, Sylvère Mbondobari.
– Lieu : MSH de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne
10 Esp. des Antilles, 33600 Pessac

Comment faire dialoguer les penseurs d’Amérique du Sud du « décolonial » avec les recherches en (et sur l’) Afrique ? Que peuvent nous apprendre les remises en cause, par le « Sud global », des épistémès hégémoniques ? Comment relier les continents et les bibliographies ? L’universalisme, tel qu’il était conçu dans l’Europe des Lumières, est attaqué de toutes parts pour son eurocentrisme. Comment prendre acte de ces gestes de décentrement sans renoncer pour autant à un « universel », que nous aurions à construire ensemble, par exemple dans la lignée des travaux de Souleymane Bachir Diagne ?

Ces deux journées entendent réunir des chercheuses et chercheurs issu·e·s de plusieurs continents et d’orientations diverses pour discuter de ces croisements possibles. La première journée sera consacrée à ce que le décolonial fait à nos pratiques de la recherche, très concrètement, en interrogeant nos modes d’éditions, en proposant des pistes de co-construction des données ou encore en questionnant nos méthodes. La deuxième journée sera consacrée à la place de l’Afrique dans la réception des études décoloniales et au dialogue possible avec l’Amérique du Sud.

Programme prévisionnel

Mercredi 5 juin – 18h30 | Soirée de lancement : Rencontre et lectures : Utopies narratives africaines


Avec Noël Ndjékéry, auteur de Il n’y aura pas d’arc-en-ciel au paradis et Elara Bertho (CNRS, LAM).

– Gratuit et ouvert à tou·s·tes dans la limite des places disponibles (jauge de 50 personnes)

– Lieu: Bibliothèque de Mériadeck (Bordeaux), 85 Cr Maréchal Juin, 33000 Bordeaux

Jeudi 6 juin


| 10h-12h30: Décolonial : et nos pratiques ? | Decolonial research in practice

  • Organisation et modération par Chloé Buire

Chloé Buire (CNRS, LAM), Fieldwork as a collective experimentation: about collaborative filmmaking projects in Angola and South Africa

Bastien Miraucourt (CNRS, LAM), Travailler la transition vers l’accès ouvert en Afrique de l’Est : les paradoxes d’une promesse de justice épistémique

Sophie Oldfield (Cornell University), Urban Research as Pedagogy

| 15h -17h: séminaire du Forum Urbain

Discussion avec Sophie Oldfield autour de son ouvrage High Stakes, High Hopes. Urban Theorizing in Partnership
– Co-organisation LAM-BSE-CED

Sophie Oldfield est professeure à Cornell University (New York), où elle dirige le département de City and Regional Planning. Elle est également chercheuse associée à l’African Centre for Cities du Cap (Afrique du Sud) et a contribué à la création du master de CriticalUrbanism à l’Université de Bâle (Suisse).

Nous discuterons son dernier ouvrage intitulé High Stakes, High Hopes. Urban Theorizing in Partnership (2023, University of Georgia Press), disponible en Open Access ici : https://ugapress.manifoldapp.org/projects/high-stakes-high-hopes

À partir de l’expérience de Sophie après dix ans de recherche embarquée dans un collectif d’activistes luttant contre les expulsions et pour le droit au logement au Cap, nous interrogerons les enjeux de ce partenariat qui déborde et déboussole les cadres habituels des pratiques académiques, depuis la recherche sur le terrain jusqu’à notre pédagogie dans les salles de cours, en passant par nos formes d’écriture et finalement d’élaborations et de dialogue avec la théorie. (discussion en anglais et en français)

Vendredi 7 juin | Journée sur la thématique : Décolonial : et l’Afrique ?


Introduction à deux voix

Elara Bertho (CNRS, LAM) et Michel Cahen (CNRS, LAM)

Matinée modérée par Michel Cahen

Hady Ba (FASTEF, Dakar), Universel polémique et Universel logique

Barbara Szaniecki (École Supérieure de Design Industriel de l’Université de l’État de Rio de Janeiro)
et Beppo Cocco (Université féderale de Rio de Janeiro), Décoloniser le cannibalisme ou cannibaliser le décolonial. Métissages, Identités et circulation des luttes

Après-midi modérée par Natalia Guerellus (Université de Lyon 3, MAR)

Elgas (RFI), Africa strikes back : Peut-on décoloniser sans les Africains ? 

Stéphane Dufoix (Université de Nanterre, SOPHIAPOL), L’importation africaine du décolonial

Julie Peghini (Université Paris 8, CEMTI), Mega Mingiedi (artiste), Yif Menga, performances en dialogues

Soirée | 18h30 : rencontre avec Sarah Frioux Salgas en dialogue avec Mattieu Noucher (CNRS, PASSAGES), autour des éditions Rot Bo Krik

  • Gratuit et ouvert à tou·s·tes dans la limite des places disponibles (jauge de 30 personnes)
  • A la Librairie du Contretemps, 5 Cr Victor Hugo, 33130 Bègles