Évènements en mai 2024

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire Axe 5 – Environnement et santé : « Adaptation des cultures permanentes aux changements climatiques : un regard Sud-Nord »

25 janvier / 13h00 16h00

Cette séance est celle initialement prévue le 20 novembre 2023 et qui est reportée.
Cette séance est la première séance du séminaire de l’axe 5 du laboratoire qui porte sur les « Risques sanitaires, crises agraires et défis environnementaux ».
En savoir plus sur nos axes de travail et le projet scientifique du laboratoire.

Informations pratiques :

  • Un lien unique d’inscription: visio conférence et présentiel a été créé.

1 | Le mouvement des vins nature, entre marginalisation et normalisation. Étude des dynamiques de résistances d’un réseau de vignerons face au système de production viticole dominant.

Intervenante: Clémentine Chazal, doctorante en science politique

Résumé : La filière vin fait face à des nombreux chocs : l’impact du changement climatique sur les vignes, les dommages du système de production de masse et standardisée, une concurrence accrue due à la mondialisation des échanges, etc. Face à cette crise multiforme, certains acteurs, dans les marges, ne peuvent plus supporter le statut quo. Le mouvement des vins nature est un exemple concret de cette réaction. Au-delà d’être une simple approche innovante de la production de vin, ce réseau de petits vignerons indépendants invitent à repenser entièrement le fonctionnement de la filière : depuis les modes de production, jusqu’à la commercialisation et la consommation du produit. Le mouvement nature se construit en opposition aux normes, valeurs et pratiques des vins dit « conventionnels », perçus comme des produits manufacturés issus de l’agro-industrie. Cette communication adopte une approche comparative entre le contexte sud-africain et français pour explorer le moment critique où un mouvement marginal commence à s’institutionnaliser. D’un côté, les enjeux de démarcations et les stratégies de résistances des vignerons nature sont des éléments structurant le mouvement. De l’autre, on assiste à la normalisation progressive du mouvement dans le paysage vitivinicole. Le processus d’institutionnalisation du mouvement est analysé au regard de sa reconnaissance politique et administrative. Les rapports avec les pouvoirs publics interrogent les opportunités de mise à l’agenda de nouvelles questions, voire l’évolution de certaines politiques environnementales dans la filière.

Retrouvez l’interview de Clémentine ▶️ https://www.youtube.com/watch?v=t-3ynrNghoo

2 | S’adapter au risque de pénurie en eau d’irrigation en Méditerranée et ses marges

Intervenante: Emilie Lavie, Maîtresse de Conférence en géographie à l’Université Paris Cité, et en Délégation CNRS à LAM en 2022-24.

Résumé : Le bassin méditerranéen est considéré comme un hot-spot des changements climatiques, un territoire où les extrêmes sont marqués et vont s’accentuer. Des secteurs autrefois en marge de ce bassin sont aujourd’hui soumis aux mêmes caractéristiques climatiques, avec des sécheresses qui fragilisent les rendements agricoles. Pour les cultures permanentes comme la vigne ou l’arboriculture, rester durable est un enjeu majeur dans un contexte de raréfaction des ressources pluviales et d’irrigation. Les filières sont prises en étau entre des dynamiques contradictoires : quelles stratégies opérer entre injonctions à produire et injonctions à la sobriété en eau ? La fin de l’abondance de l’eau d’irrigation dans un contexte de changement climatique est un motif légitime d’inquiétude. Des travaux menés en dans la plaine oléicole de Sfax en Tunisie et sur l’arboriculture dans le Lot-et-Garonne, ont mis en évidence trois résultats principaux : une dynamique de production de plus en plus technique et industrialisée, des typologies de modes d’irrigation collectifs et individuels et une déconnexion entre les décisions publiques et les attentes locales.


Discutante

Rozenn Nakanabo Diallo, Maîtresse de Conférence en Science Politique à Sciences po Bordeaux/ LAM.
Autrice de l’ouvrage Politiques de la nature, nature de l’État. La fabrique transnationale de l’action publique au Mozambique
En savoir plus