Layla BAAMARA

Fonction

Chercheur.e.s et enseignant.e.s-chercheur.e.s permanent.e.s Chargée de recherche

Affiliation

IRD

Contacter par courriel

Cliquez ici

Aires géographiques

Présentation

Chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)

Chercheuse associée à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC), au Centre méditerranéen de sociologie, de science politique et d’histoire (MESOPOLHIS) – Sciences Po Aix et à l’ERC « Drafting and Enacting the revolutions in the Arab Mediterranean (1950-2011) » (DREAM)

Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en science politique – CNU 04 – et sociologie – CNU 19 (2018 et 2023)

Thèmes de recherche : Engagement ; mobilisations ; socialisation politique ; université ; Algérie ; Tunisie

Biographie

PARCOURS ACADEMIQUE

 

Formation et diplômes

  • 2023/2018          Qualification aux fonctions de maître de conférences : sections 04 et 19 du CNU
  • 2017                    Doctorat en science politique, Sciences Po Aix (CHERPA)
    Titre : La contestation institutionnalisée. Sociologie d’un parti politique d’opposition en contexte autoritaire.
    Le cas du Front des forces socialistes algérien
  • 2008-2009           Master 2 Recherche en Science politiquePolitique comparée, Sciences Po Aix,
  • 2007-2008           Maîtrise de science politique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Mention bien
  • 2004-2008           Licence de science politique et Licence d’histoire, Université Paris 1

 

Parcours professionnel

  • 2022-2023           Chercheuse à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain à Tunis,
    contractuelle du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Oct.-déc. 2021    Chargée de recherche FNRS, Fonds de la recherche scientifique, Université Catholique de Louvain, Laboratoire DVLP
  • Depuis 2019       Chercheuse associée à l’ERC DREAM et au laboratoire Mesopolhis (Sciences Po Aix)
  • 2019-2020           Postdoctorante à l’université de Rouen Normandie, Dysolab
  •                               Chargée de cours en sociologie à l’université de Rouen Normandie
  • 2017-2019           Country Researcher avec le think tank Arab Reform Initiative pour le projet Arab Youth as Political Actors.
                                 Strengthening Resilience through New Forms of Engagement
  • 2015-2016           ATER en science politique à l’IEP d’Aix-en-Provence (temps plein)
  • 2013-2014           ATER en science politique à l’université Paris Dauphine (mi-temps)
  • 2012-2013           Chargée de cours en science politique à l’université Paris 8 et à l’université Lyon 2
  • 2009-2012           Doctorante contractuelle, IEP d’Aix-en-Provence (MESR)

 

PROJETS DE RECHERCHE COLLECTIFS

 

– 2019-2024 : ERC DREAM « Drafting and Enacting the revolutions in the Arab Mediterranean (1950-2011) »
porté par Leyla Dakhli (CNRS, Centre Marc Bloch)

 

– 2019-2021 : Programme JUPITER « Justice et pénalité sous l’influence du terrorisme contemporain »
coordonné par Antoine Mégie et Xavier de Larminat (CUREJ, Université de Rouen Normandie)

 

– 2019-2020 : Projet TRASEJMA « Traitement social, éducatif et judiciaire des jeunes en difficulté à Mayotte »,
coordonné par Elise Lemercier et Elise Palomares (DYSOLAB, univ. Rouen Normandie)

 

– 2017-2019 : Projet “Arab Youth as Political Actors. Strengthening Resilience through New Forms of Engagement”
coordonné par Sarah Anne Rennick (Arab Reform Initiative)

 

– 2016-2018 : LabexMed PALOMED « L’appartenance locale en Méditerranée. Relations sociales, droit, revendications »
porté par Isabelle Grangaud (CNRS, IREMAM)

 

– 2014-2016 : GDRI-CNRS APOCOPE « Appartenance locale et communauté politique.
Relations sociales, droits, revendications » porté par Isabelle Grangaud (CNRS, IREMAM)

 

Contacter par courriel

Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer un courriel à Layla BAAMARA

    Derniers travaux déposés sur HAL



    17 documents

    Articles dans une revue

    • Layla Baamara. Jeunesse et société civile dans l’Algérie des années 2010 : des engagements loin de la ‘politique politicienne’. Moyen-Orient, 2018. ⟨halshs-02467791⟩
    • Layla Baamara. « Enlever les casquettes politiques ». Rhétorique gestionnaire et euphémisation du politique chez les élus locaux du Front des forces socialistes algérien. L'Année du Maghreb, 2017, 16, pp.189-206. ⟨10.4000/anneemaghreb.3039⟩. ⟨halshs-02375997⟩
    • Layla Baamara. L’écart difficile aux routines contestataires dans les mobilisations algériennes de 2011. Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 2016, 211 (1), pp.109. ⟨10.3917/arss.211.0109⟩. ⟨halshs-02375942⟩
    • Layla Baamara. « Un parti, ça participe ! » Retour sur le repositionnement du Front des forces socialistes algérien (2011-2012). Confluences Méditerranée , 2016, N° 98 (3), pp.159. ⟨10.3917/come.098.0159⟩. ⟨halshs-02375960⟩
    • Layla Baamara. (Més)aventures d’une coalition contestataire : le cas de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) en Algérie. L'Année du Maghreb, 2012, VIII, pp.161-179. ⟨10.4000/anneemaghreb.1444⟩. ⟨halshs-02376013⟩

    Communications dans un congrès

    • Layla Baamara. "Ce qu’on fait c’est pour le bien du village”. Gilets jaunes et maillots jaunes à Mayotte. Conférence de Dysolab, Nov 2019, Rouen, France. ⟨halshs-02467726⟩

    Ouvrages (y compris édition critique et traduction)

    • Leyla Dakhli, Layla Baamara, Giulia Fabbiano (Dir.). Cheminements révolutionnaires. Un an de mobilisations en Algérie (2019-2020). 2021. ⟨hal-03514021⟩
    • Amin Allal, Layla Baamara, Leyla Dakhli, Giulia Fabbiano. Cheminements révolutionnaires. Un an de mobilisations en Algérie (2019-2020). CNRS Éditions, 2021. ⟨halshs-03857167⟩
    • Layla Baamara, Camille Floderer, Marine Poirier (Dir.). Faire campagne, ici et ailleurs. Mobilisations électorales et pratiques politiques ordinaires. 2016. ⟨halshs-02467747⟩

    Chapitres d'ouvrage

    • Leyla Dakhli, Layla Baamara, Giulia Fabbiano. Introduction. « Révolutionnaires sans révolution ? ». Cheminements révolutionnaires Un an de mobilisations en Algérie (2019-2020), 2021. ⟨hal-03514041⟩
    • Layla Baamara. Compétition et pluralisme politique dans l’Algérie post-1992 : Des acteurs partisans sous contrainte. L’Algérie au présent. Entre résistances et changements, 2019. ⟨halshs-02467751⟩
    • Layla Baamara. (Des)ordres partisans. Le Front des forces socialistes à l’épreuve des élections législatives de 2012 (Algérie). (In)disciplines partisanes. Comment les partis politiques tiennent leurs militants, 2016. ⟨halshs-02467770⟩
    • Layla Baamara, Camille Floderer, Marine Poirier. Conjuguer la campagne au pluriel. Faire campagne, ici et ailleurs. Mobilisations électorales et pratiques politiques ordinaires, 2016. ⟨halshs-02467758⟩
    • Layla Baamara. Faire campagne ‘à part mais pour le parti’. Le cas d’un candidat FFS aux élections législatives de 2012 à Alger. Faire campagne, ici et ailleurs. Mobilisations électorales et pratiques politiques ordinaires, 2016. ⟨halshs-02467754⟩
    • Layla Baamara. Alger ou la contestation en rangs dispersés. Des mobilisations qui ‘ne prennent pas’. Soulèvements populaires et recompositions politiques dans le Monde arabe, 2014. ⟨halshs-02467777⟩
    • Layla Baamara. Quand les protestataires s’autolimitent. Le cas des mobilisations étudiantes de 2011 en Algérie. Au cœur des révoltes arabes. Devenir révolutionnaires, 2013. ⟨halshs-02467781⟩
    • Layla Baamara. À SOS Bab-el-Oued. Rappeurs et rockeurs entre intégration et transgression. Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques, 2013. ⟨halshs-02467786⟩

    • Filtrer par aire géographique

    • Filtrer par domaine

    • Filtrer par fonction