LAM accueille Rafael COCA DE CAMPOS du 11 Février au 8 Mai 2022

LAM accueille Rafael Coca de Campos, doctorant à l’Université de l’Etat de Campinas/ UNICAMP, à Saõ Paulo (Brésil).

L’intitulé de sa thèse est :
«Africanos na fronteira: experiências e política africanas na constituição da fronteira entre Angola e Namíbia, 1915- 1945 » (« Des Africains sur la frontière: expériences et politiques africaines dans la constitution de la frontière entre l’Angola et la Namibie, 1915-1945»).

Pouvez-vous expliquer votre sujet de thèse ?

Cela fait 10 ans que je travaille sur les populations qui vivent autour des frontières de Namibie et d’Angola. Au départ, j’étais motivé par la compréhension des modes de vies des populations qui habitent dans le désert car elles ont des systèmes d’organisation qui me semblaient plus égalitaires avec moins de hiérarchies que d’autres modèles observables.
Mon premier travail universitaire sur cette population fut mon mémoire de Master, dont le sujet était l’extermination des Hereros en Namibie par les Allemands puis le second génocide des Hereros par les Portugais en Angola au début du XXème siècle.
Pour ma thèse, j’ai voulu continuer d’apprendre sur ces peuples. Mes recherches portent maintenant sur la période 1915-1945 car c’est une période décisive dans la vie des populations africaines. Après la fin de la première guerre mondiale, une nouvelle politique influencée par le répertoire des politiques européennes s’est développée dans plusieurs sociétés africaines, alors qu’avant cela, le modèle politique et social des pays de cette zone était plus hétérogène.

Comment pensez-vous que le LAM va vous aider dans vos recherches ?

Je suis déjà venu à LAM en 2020 et j’ai malheureusement été obligé d’écourter mon séjour en raison de la crise sanitaire. Je suis donc venu reprendre mes recherches sur la partie européenne de ma thèse en commençant par LAM avant d’aller à Paris consulter les archives de la congrégation du Saint Esprit, puis à Lisbonne consulter les archives de l’histoire coloniale. Je ne suis pas encore allé sur le terrain en Angola ou en Namibie mais je compte m’y rendre fin 2022.
En attendant, je veux participer à des discussions débats, des événements et profiter de la bibliothèque.

Publications de Rafael COCA DE CAMPOS

Contact