Évènements en mars 2024

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire Sciences sociales du droit : « Gouverner les exilé·es par le droit. Controverses, effets, résistances »

13 février / 14h00 16h00

Lors de cette séance, Annalisa Lendaro, Chargée de recherches en sociologie politique au CNRS présentera ses travaux sur le thème: « Gouverner les exilé·es par le droit. Controverses, effets, résistances ».

Informations pratiques

  • Date: 13/02/2024 de 14h à 16h
  • Lieu: Sciences Po Bordeaux, salle Monnet, sur inscription
  • Un lien unique d’inscription: visio conférence et présentiel a été créé.

Résumé de la présentation

La frontière peut être considérée tel un dispositif de gouvernement, tel est le parti pris de l’ouvrage « Gouverner les exilés aux frontières. Pouvoir discrétionnaire et résistances ».

Le séminaire sera l’occasion de revenir sur les enquêtes menées par l’équipe du programme ANR DisPow entre 2019 et 2022 afin d’éclairer la fonction, les discours, les pratiques, et les éventuels dilemmes moraux d’acteurs très différents, pourtant en interaction sur les trois territoires étudiés : les frontières basques, franco-britannique et franco-italienne.

Il sera question de mettre en lumière les conditions organisationnelles de l’agir de ces acteurs (forces de l’ordre, transporteurs, mais aussi juristes et avocats), aux dynamiques relationnelles et aux rapports de force qui le façonnent, aux cadres juridiques et moraux fournissant sa justification, tout en considérant les caractéristiques sociales des personnes et les éventuelles « rencontres sensibles » les ayant marqués. Qu’il s’agisse d’agents publics, à l’instar des policiers, ou de celleux que nous appelons les « faiseurs de frontière » par ricochet, intégrant les transporteurs, les juristes bénévoles, les avocat·es, ou les activistes apportant aide et soutien aux personnes exilées, tantôt peuvent, tantôt doivent prendre des décisions au sujet des personnes en situation de migration non seulement en l’absence d’une règle préétablie mais aussi, au vrai le plus souvent, en réaction aux incitations et aux injonctions juridiques, organisationnelles, et morales dont le degré de contrainte varie. Les décisions à prendre peuvent devenir aussi une responsabilité lourde à porter et, parfois, faire surgir des dilemmes. En questionnant le soubassement moral et le contexte organisationnel de leurs pratiques et des décisions arrêtées, l’ouvrage ne se borne pas à répertorier l’existence de tels dilemmes, mais apporte un éclairage sur la manière dont les acteurs étudiés comprennent et tentent d’avoir prise sur leur place dans l’implémentation ou la résistance au dispositif frontalier. En dépassant la dichotomie entre compassion et répression, les études de cas mettent en évidence les facteurs moraux et organisationnels, les expériences individuelles qui jouent dans la prise de décisions de ces acteurs, lesquelles peuvent évoquer la déontologie professionnelle ou leurs valeurs militantes, comme justifications à leurs choix contraints.

Il s’agit in fine de penser ces processus de décisions comme des productions sociales, à la croisée de dispositions et expériences individuelles, de la place de la personne dans son groupe professionnel, et au sein de cercles de socialisation personnels, qui influencent son rapport à la règle, à la déontologie, au système judiciaire, à ce qui est considéré comme « bon et juste » ou préférable. Au plus près des pratiques, les contributions donnent la parole aux acteurs en prise avec le dispositif frontalier pour expliciter le sens qu’iels accordent à leurs choix, leurs hésitations, leurs dilemmes, leurs regrets et leurs revendications, et montrer à quel point tout individu est pris dans des relations de pouvoir.

Résumé de l’ouvrage « Gouverner les exilés aux frontières« 

Coordonné par Annalisa Lendaro

Cet ouvrage décortique le fonctionnement néolibéral de la frontière contemporaine au plus près des expériences de celles et ceux qui la fabriquent, la rendent opératoire, la questionnent, et la contestent. 

Il s’adresse à toute personne, universitaire et non, qui veut en comprendre les rouages et les effets. 

En savoir plus: Editions du Croquant